Escalade à Fontainebleau

Promeneurs, randonneurs ou cavaliers dans la forêt de Fontainebleau ?

Vous vous êtes toujours demandé ce qu’étaient ces lettres et couleurs sur les rochers ?

On vous décrypte tout !

« Bleau » comme on l’appelle dans l’argot c’est plus de 230 secteurs soit plus de 27 000 voies en constante évolution réparties sur 25 000 hectares.

Pourquoi ces roches au beau milieu de cette réserve biosphère ?

Il y a 35 millions d’années, une grande étendue d’eau se trouvait à cet endroit déposant au fond des sédiments dont principalement du Quartz aujourd’hui désagrégé. Vous y trouverez donc rochers et mer de sable.

Vous pouvez ainsi emmener vos enfants s’amuser sur le sable, les vacanciers profiter du soleil les beaux jours sur les plateaux, les gourmands ramasser des châtaignes en octobre et vous, prendre votre place sur les rochers !

Pour commencer, chaque couleur a sa difficulté.

Le point de départ d’une voie est indiqué par une flèche et un numéro. Les blocs sont numérotés par secteur, et peuvent être réalisés les uns à la suite des autres.

Pour l’arrivée, soyez fière et mettez vous debout sur la roche!!

Attention tout de même à la descente.

Les cotations à Fontainebleau sont réputées pour être plus strictes que celles en salle. Ne vous découragez donc pas, ce coup de massue n’est que bénéfique pour la suite. Après trois, quatre séances vous constaterez de réel progrès dans votre grimpe.

Pour vous orienter au sein de cette étendue de verdure vous pouvez obtenir des topos, informations et accès sur cosiroc (Comité de Défense des Sites et Rochers d’Escalade), bleau.info ou l’application topobleau.

D’autres points sont également à prendre en compte : la météo consultable sur le facebook de bleau météo, le temps de séchage des grès ainsi que la fréquentation des lieux selon les périodes.

Vous l’aurez compris, avant de vous y rendre pour la grimpe, préparez votre visite mais aussi votre matériel !

Après avoir organisé votre itinéraire, ces éléments pourront vous être fort utiles :

  • des chaussons d’escalade
  • un crashpad
  • la magnésie étant déconseillé, préparez votre résine (pof qui tient du son qu’il émet sur les rochers)
  • un paillasson pour l’accompagner,
  • une brosse
  • et tout ce dont vous aurez besoin comme votre encas, de l’eau, et pourquoi pas un téléphone et trousse de secours pour les plus téméraire.

Alors, prêt à devenir un Bleausard ?!

Discussion

  1. Trop bien de grimper en pleine nature! 😎
    Attention aux coups de soleil pendant les beaux jours 😉.
    Je me suis toujours demandé: « comment s’est formé ces rochers au milieu de la forêt 🌳 ? »
    Merci pour ce superbe article 👍

  2. Sans oublier le site d’un ouvreur infatigable et passionné de la forêt Jeans-Jacques Naels, https://www.topo-bleau.fr/ où l’on trouvera en plus des mises à jours des circuits, tout un tas d’infos historiques, mais aussi les coulisses de la création (ou du renouvellement) de certains circuits

Chaque message est modéré. Votre message apparaîtra dès qu'il sera validé.